Centre de Cryothérapie
4 Avenue d'Haouza, 72100 Le Mans
Tél : 02 43 40 07 17

BILAN

 

CRYOTHERAPIE effet de mode ou moyen efficace ? C’est une question que l’on me pose souvent.

Je réponds toujours que je n’ai pas la réponse mais que mon corps dit « EFFICACE » et depuis quelques temps maintenant. Ce fût d’ailleurs le point de départ de la création de CRYOTHERA et ça reste son premier objectif.

Tout d’abord j’ai bien conscience que mon cas est un cas particulier.

La possibilité financière, grâce à Cryothera, de faire de la cryothérapie à volonté est un luxe pour un douloureux chronique et fait, peut-être, de moi un cas unique.

Voici donc un bilan sur la période du 22 octobre au 01 septembre, avec une pratique de trois séances par semaine.

Comment résumer l’action de la cryothérapie à haute dose sur ma vie de tous les jours ?

Exercice difficile et très contraignant. Les souffrants d’handicapes invisibles le comprendront tout de suite car il n’est pas aisé, dans un corps bruyant, de faire un bilan.

Pour se faire je vais dans un premier temps parler du MIEUX-ÊTRE, vrai sujet à mon avis pour tous les douloureux.

Dans un second temps je parlerai chiffres et données pour satisfaire les analystes et les demandeurs de palpable.

 

LE MIEUX-ÊTRE

 

VICTOIRE !!!

L’objectif était clairement de vivre les mêmes douleurs mais avec moins de Chimie.

L’arrêt du tramadol est un soulagement quotidien. Moins de nausées, moins de fatigue intellectuelle et des capacités de concentration qui font leurs retours.

La fréquence de Cryothérapie fût diminuée car avec plus de séances mes poly-neuropathies augmentaient leurs actions douloureuses.

La vie avec la cryo est donc un équilibre (on a l’habitude ☹).

Je l’ai toujours appelé mon SOLUSKENAN et c’est confirmé aujourd’hui.

45 mn de match de foot, ou un repas de famille trop long ou un trajet en voiture de deux heures ou un millier de truc du quotidien … Cette séance de cryo vient m’apporter un soulagement direct et une sensation de perdre 30 kg sur chaque jambe et un après beaucoup plus confortable.

 

L’amélioration de mon sommeil serait plutôt de l’ordre de l’amélioration de mon Réveil. Je me déplie plus facilement et me lève presque vite à mon échelle mdr. Je suis soulagé au réveil musculairement avec une action de type récupération sportive.

 

J’ai arrêté la cigarette le 7 janvier, en profitant des autres arrêts chimiques pour le rendre plus facile et profitant d’un cercle vertueux lié à la diminution des douleurs.

Je suis moins seul !!!!

Les discussions répétées avec les douloureux chroniques tous horizons de Cryothera renforce mon énergie positive. L’’envie d’être ensemble et échanger avec des gens qui vous ressentent est INCROYABLE !

 

Je suis au-delà de mes attentes.

Mon périmètre de marche est augmenté, ma capacité à tenir les positions assises et couché l’est aussi.

La position debout prolongé reste impossible même si j’aurai tendance à voir une légère amélioration.

Je ne m’habitue pas, et chaque séance d’exposition au froid reste unique.

La neuropathie et les décharges électriques comme vous l’avez compris restent bien présentes et bruyantes dans mon corps.

Mais j’ai de la FORCE et je sais que les douloureux comprendront la portée de cette phrase.

Le froid extrême me fait du bien et la communauté aussi.

 

Je ne suis plus le même homme depuis 2012 puis 2016, puis 2018.

L’EQUILIBRE et la préservation de ce réservoir de force limité en nous sont VITAUX !

La route reste forcement longue, la Cryothérapie est une arme supplémentaire pour mon combat quotidien et c’est une arme puissante !!!!!

Merci à ma famille, au premier cercle, à YO, JACK, MARIE, SEVERINE, à l’équipe médicale qui m’entoure, merci aux patients de Cryothera, merci aux sportifs de hauts niveaux pour l’énergie partagée, merci aux belles rencontres trop nombreuses pour être citées. Vous ne vous rendez pas compte de votre apport.

 

Anthony

 

CHIFFRES ET DONNEES

 

Equipe médicale

 

Médecin traitant : Dr Bricaud Pierre

Chirurgien : Dr Lucas Olivier

Kiné/ Ostéo Mr Monceaux Yohann

Ostéo : Mr Jarry Antoine

Psy : Mme Comte Ana

Cryothérapeutes : Séverine, Marie, yo

Méditation/ Respiration : Mme Chorin Véronique

 

Période et moyen de référence

période 01/01/2013 jusqu’à ce jour, soit 6 ans et demi.

Relevé de chaque consultation médicale chez le médecin traitant depuis 2013.

Relevé des hospitalisations depuis 2013.

Avis des Kinés/Ostéo sur la mobilité et sur les capacités physiques

Analyse du mieux-être, Mieux Vivre.

 

Pratique de la Cryothérapie depuis le 22/10/2018.

 

2 séances par jour pendant 1 mois et demi jusqu’au 10 décembre.

Puis diminution à une séance par jour.

Puis depuis 3 mois un rythme de croisière à 4 parfois 3 par semaine.

Coût pour 3 séances par semaine 350 € par mois.

 

ACTION ANTALGIQUE DE LA CRYO

-Depuis le 15/12/2018 sevrage de Skenan et acti-skenan. Plus aucune prise de morphinique pour vivre, se déplier ou faire une sortie entre copains 😉

-Depuis le 14/02/2019 Sevrage de tramadol. Plus aucune prise de tramadol #10000Enjoy.

Depuis 2017 la prise de ce médicament était quotidienne en LP 100 et 150 mg et en action immédiate à 50mg

-Maintien des antalgiques niveau 1 encore nécessaires

-Maintien du neurontin et laroxyl (dans de rares occasions) pour les poly-neuropathies

-De la lercanidipine, nebivolol pour l’hypertension

 

ACTION ANTI-INFLAMMATOIRE

Aucune prise de Solupred depuis le 01/01/2019. Une première depuis 2012 !!

Aucune prise de Kétoprofène depuis le 22/10/18. Une première sur une période aussi longue depuis 2012.

Aucune hospitalisation pour infiltration par hiatus ou pour contrôle ou pour poussée lombalgique.

 

ACTION IMMUNITAIRE

C’est la surprise de l’année que je n’avais pas coché dans mes objectifs.

Pour la première fois depuis 2013. AUCUNE Angine. D’après le relevé des consultations.

Elles étaient en moyenne de 3à 5 par an traitées et 3 ou 4 en automédication.

 

Aucun « ite » dans le paysage 😊 pharyngite, sinusite, trachéite ….

Les consultations à 8 de moyenne par an, Hors renouvellement de traitement sont de UNE sur la période et ZERO depuis janvier !!

Voilà pour la partie donnée qui mériterait un calcul d’économie de coût pour le régime général.

Tout cela étant à prit en charge à 100% pour mon invalidité.